Nouvelles

Solarium réservé aux adultes. Le Sejm a adopté le projet de loi


Le 15 septembre 2017, le Sejm a adopté une loi de promotion de la santé interdisant l'utilisation de solariums à des mineurs. De plus, des affiches informant de la nocivité des lampes devront être apposées dans tous les salons de bronzage. Pendant le bronzage dans un solarium, la peau humaine est exposée à des rayons UV jusqu'à 15 fois plus élevée que lors d'un bronzage classique.

Le président Andrzej Duda est à l’origine des changements. La loi a été soutenue dès le début par le médiateur pour les enfants, Marek Michalak. La loi a été adoptée à la majorité des députés. Cela suppose la nécessité de prouver que les personnes plus jeunes utilisent le solarium. Dans le même temps, la possibilité d'utiliser des lampes à ultraviolets a été retenue, le cas échéant, par exemple dans le cas de maladies de la peau et des voies respiratoires.

L'interdiction d'utiliser un solarium pour les mineurs est dictée par les besoins de maintien de la santé. Depuis plusieurs années, les experts ont constaté une augmentation de l’incidence du mélanome, un cancer de la peau qui provoque la mort de 6 personnes. L’utilisation du solarium avant l’âge de 18 ans augmente de 75% le risque de cancer de la peau.