Thémis est une femme

Sécurité des enfants dans la crèche - prenez soin de l'assurance


Il est essentiel de veiller à la sécurité des enfants dans les crèches, les clubs pour enfants, les clubs de tout-petits, etc. La nouvelle loi sur les soins aux enfants de moins de 3 ans introduit la possibilité de s'occuper des enfants sous forme de crèches, de clubs pour enfants, de gardiennes d'enfants et de nourrices. Les municipalités supervisent les établissements créés après le 4 avril 2011 - chaque crèche et chaque club pour enfants doivent être inscrits au registre des crèches et des clubs pour enfants de la commune dans laquelle ils sont basés. il est précédé d'une inspection par l'inspecteur sanitaire, les pompiers et les fonctionnaires municipaux. Sans cette entrée, l'installation ne peut pas fonctionner. Cette entrée signifie que la garderie ou le club pour enfants répond à toutes les exigences en matière de sécurité sanitaire et anti-incendie.

Donc, si vous envoyez un enfant dans une telle institution, vérifiez si cela figure sur le registre.

Cependant, il existe sur le marché des installations pour la prise en charge des jeunes enfants qui sont difficiles à trouver dans le registre.

Il s’agit de clubs pour enfants, de clubs de bambins, de mini-crèches ils ont commencé à fonctionner avant l'entrée en vigueur de la loi sur les pépinières. Ils ont le temps de s'ajuster jusqu'à la fin du mois de mars 2014. Cela signifie que ces installations ne sont pas contrôlées par les autorités municipales ou la santé publique (à moins que les installations fournissent de la nourriture), il n'y a pas de normes spécifiques pour le nombre de personnes en charge par rapport au nombre d'accusations, etc. Le parent doit tout vérifier seul.

Pourquoi la sensibilité à la sécurité des enfants est-elle importante? Vous devez faire attention à ne pas vivre une tragédie comme celle de la "crèche" à propos de laquelle les médias ont écrit (un enfant d'un an et demi a bu le liquide du lave-vaisselle). L'installation n'a pas été inscrite au registre, elle n'avait pas d'assurance de responsabilité civile en vigueur.

L’assurance des charges protège les deux parties au contrat - l’établissement de garde d’enfants (en cas d’accident est couvert par l’assureur) et les parents qui sont certains de pouvoir compter sur un mandataire. Cela vaut la peine de s'en occuper.