Petit enfant

Loin - comment survivre à un voyage avec un enfant?


Nous nous souvenons tous du dialogue éloquent de Donkey avec Shrek et Fiona lors de notre voyage à Zasiedmiogórogród: - Encore loin? - ouais. - Loin? - Plutôt oui (...) - Jusqu'ici ou pas?! - non - sérieusement? - non!

Comment savons-nous cela? Maman, encore loin? Papa, sommes-nous encore là? Quand allons-nous nous ennuyer? J'ai donc décidé de reprendre les principes et les comportements les plus importants qui aident à préparer et à faire l'expérience du voyage avec les enfants.
J'ai analysé les réponses des participants au concours "Voyage avec un enfant", aux portails parentaux et aux forums parentaux. Suite aux résultats, j'ai remarqué la règle générale selon laquelle voyager avec un enfant se déroule à cinq niveaux importants pour un petit voyageur et au sixième niveau, souvent final, important pour chaque parent.

Tout d’abord, la sécurité, c’est-à-dire:

  1. Equipement approprié, fonctionnel et certifié (voiture, sièges auto, ceintures, accessoires)
  2. Comportement responsable des parents (sobriété, conduite raisonnable, respect des règles et conditions de voyage, utilisation d'objets sécuritaires)
  3. Planification minutieuse (meilleures heures pour voyager, arrêts réguliers, lieux appropriés pour voyager).

Deuxièmement, la physiologie, à savoir:

  1. Repas et boissons (avant le départ, pendant le voyage, pendant les pauses)
  2. Repos et arrêts (réguliers, dans des endroits intéressants)
  3. Le bon moment (pour dormir, faire la sieste ou faire une activité physique - selon vos préférences)
  4. Anticipation et préparation (mal des transports, climatisation, coups de bélier, toilettes).

Troisièmement, les émotions, c.-à-d.

  1. Informations fiables (où, où, quand et pourquoi allons-nous?)
  2. Encouragement (voyager comme une aventure ou comme étape nécessaire pour vivre l'aventure)
  3. White Travel PR (CD préférés, jouets, activités de voyage).
  4. Des surprises de voyage (jouets neufs ou oubliés, friandises)
  5. Communauté familiale (être ensemble).

Quatrièmement, l’éducation est:

  1. Planification conjointe (itinéraires, arrêts)
  2. Observation active (lieux de passage, paysages, situations pendant le voyage)
  3. Jeux (verbaux, logiques, éducatifs)
  4. Collecte d'informations et de documents de voyage (itinéraire, lieux visités, destination).

Cinquièmement, la créativité, à savoir:

  1. Amusant (verbal, sonore, logique)
  2. Activité (musique, artistique, mental)
  3. Jouets (peluches, peluches, favoris de l'étagère)
  4. Pauses attrayantes (activités physiques, animaux, lieux d’intérêt).

Sixième, Saint Calme, à savoir:

  1. Stuffers (chips, chips)
  2. Captives (appareils mobiles)
  3. Sleepers (papa chante, asphalte qui coule, discographie de Dead Can Dance).

Dans les prochaines éditions, j'essaierai de décrire chacun de ces espaces de manière approfondie, en m'appuyant principalement sur mes propres voyages avec des enfants utilisant divers moyens de transport ... à l'exception des éléphants, des ballons et des sous-marins.