Préscolaire

Kinésiologie éducative - exercices pour les parents


Aujourd'hui, il est triste de regarder les enfants qui ont un horaire d'activités supplémentaires tellement chargé qu'ils n'ont pas le temps de jouer librement. Ce n'est pas une façon de créer des "génies". Un enfant doit avoir le temps et la possibilité d'être un enfant. Et même si le parent est l'enfant se trouve, dans l'avenir de son enfant le succès est presque certain.

Selon les mots d'or de Confucius: "Dis-moi et j'oublierai, montre-moi et je me souviendrai, laisse-moi agir et je comprendrai" Je vous présente les exercices discutés et présentés par Mme Aldona Gontek lors d'ateliers de kinésiologie éducative (lisez kinésiologie éducative).

Le tout devrait durer environ 15-20 minutes. Il est utile d’inclure une musique relaxante qui accompagnera les exercices en arrière-plan.

PREMIÈRE PARTIE - Exercices d'initiation

  • Eau potable: beaucoup d'eau plate à la température ambiante. L'eau est nécessaire pour tous les exercices physiques ainsi que pour l'effort mental. C'est une sorte d'électrolyte qui facilite la transmission de l'influx nerveux aux hémisphères cérébraux.
  • Mouvements alternés: très important surtout pour les enfants qui n’ont pas rampé. Ce sont tous ces exercices où le côté gauche du corps rencontre le droit, de sorte que le coude de la main droite touche le genou de la jambe gauche (et inversement), la main droite touche le coude gauche (et inversement), la main droite touche l'oreille gauche (et vice versa), la main droite touche le talon gauche derrière le dos (et vice versa). Dans cet exercice, il est important non pas que cela touche quoi, mais qu'il s'agisse de mouvements croisés et que la tête traverse l'axe du corps dans l'exercice. Ensuite, la performance de l'exercice est la plus élevée. Il devrait y avoir une douzaine de représentants.
  • Huit paresseux: toujours tiré du centre vers le coin supérieur gauche. Enfant tout en tirant devrait se concentrer sur l'élaboration de la ligne en même temps et le suivi de l'étalonnage de l'apparence de l'instrument. Vous devez dessiner une figure huit fois avec une main, puis changer votre main (et la couleur de l'instrument de dessin pour voir les différences, en particulier au début), puis dessiner une figure huit fois. A la fin des deux mains (pas la main avant les mains) pour tirer un peu plus de temps. Dans les huit, il est intéressant de noter que la forme du huit dessinée par l’enfant nous donne également des informations sur l’analyseur d’enfants plus développé. Si le chiffre huit semble être aplati, cela signifie que l'analyseur auditif de l'enfant fonctionne plus fort. Si le chiffre huit est plus rond, cela signifie que l'analyseur oculaire est plus puissant. Cela vaut la peine de s’assurer que l’enfant dessine le chiffre huit centré.
  • Dessin à deux mains: à une hauteur qui convient à l’enfant, nous dessinons une ligne verticale et des formes droites s’écartant de celle-ci (modèles disponibles sur Internet). L'enfant commence simultanément à dessiner des deux côtés de l'axe avec les deux mains simultanément. Assurez-vous que l'enfant dessine à une allure aussi précise que possible et qu'aucune main ne "dépasse" l'autre. Ce serait bien si le schéma à 4 éléments était répété plusieurs fois.
  • éléphant: l'enfant pose sa joue droite sur sa main droite et peint le huit paresseux avec la "trompette" obtenue. À ce stade, je vais faire la queue et proposer une chanson que j’utilise très souvent lorsque je travaille avec des enfants pendant une longue période et qui semble être une forme plus intéressante que l’exercice Elephant. Je parle de la chanson "Recette pour danser huit". Vous le trouverez facilement sur Internet. Je la recommande vivement. Il est essentiellement le même que l'exercice d'éléphant, mais fonctionne plus parties du corps.

DEUXIÈME PARTIE - exercices d'étirement, étirement des muscles du corps

  • Chouette: d'abord, masser correctement les muscles de la cagoule. Avec votre main droite, nous saisissons fermement les muscles de l’épaule gauche. Tournez la tête tout à fait à gauche. Inhaler. Commencez à respirer comme un hibou (hu-hu-hu ...) en tournant lentement la tête vers la droite. Tournez la tête jusqu'à ce que l'air s'épuise. Répétez l'exercice pour cette page au moins 3 fois, puis changez de page. Rappelez-vous toujours de masser vos muscles avant de commencer l'exercice.
  • Pompage du talon: nous nous appuyons sur le rebord du comptoir / de la fenêtre (quelque chose de stable) pour que notre corps soit droit mais incliné. Dans le même temps, nous "poussons" le haut et levons et appuyons au sol alternativement talons gauche et droit.

TROISIÈME PARTIE - exercices énergisants

  • Le bonnet du penseur: nous saisissons le bord de l’auricule (labrum) avec nos doigts et nous le déroulons (assez fort) de l’extérieur, en partant du haut de l’oreille vers le bas. Massez les deux oreilles en même temps. Cet exercice devrait être fait 3 fois. Enfin, étirez vos oreilles dans toutes les directions et abaissez fermement 3 fois.
  • Points de réflexion: avec deux doigts, recherchez deux points / "trous" sous la clavicule, des deux côtés du sternum. Placez votre autre main sur votre nombril. Utilisez vos doigts pour masser les mouvements circulaires assez fortement dans les endroits situés sous l'os claviculaire, nos deux points de réflexion environ 20-30 secondes ou jusqu'à ce que vous sentiez qu'ils sont devenus moins sensibles. Puis changez de main et répétez l'exercice. Initialement, le massage des "points de réflexion" peut être douloureux. Après quelques répétitions, les endroits ne sont plus si sensibles, et pour les activer au bout d'un moment, il vous suffit de poser vos doigts sans masser.

QUATRIÈME PARTIE - exercices approfondissant, clôturant le cycle d'exercices

  • La position de Dennison: cet exercice comporte deux parties.

d'abord: roulez vos bras comme un "ramoneur monte à l'échelle", croisez les pieds (il est préférable de rester assis, couché ou debout sur le support), respirez calmement, fermez les yeux. Lorsque vous inspirez par le nez, gardez la langue sur le palais et détendez-vous pendant que vous inspirez par la bouche. L'exercice devrait être fait pendant environ 1 minute.

secondes: les pieds doivent être placés en parallèle, connecter les doigts des deux mains, respirer profondément. Nous restons également dans cette position pendant 1 minute.
Les personnes qui ne sont pas capables de se frotter les mains dans un "ramoneur" peuvent, en croisant les bras, "mettre" leurs mains sous leurs aisselles pour que seuls leurs pouces se détachent.

Un autre exercice qui peut être fait avec les enfants et ce qu'ils aiment est immensément la « bataille des balles. » Une carte de format A4 ou un journal de taille similaire suffit. Nous le divisons en 8 parties égales. Nous mettons quatre cartes à gauche et à droite. Ensuite, atteignez simultanément les deux pages avec les deux mains. Écraser simultanément les balles avec les deux mains. Nous devons nous rappeler qu’aucune main ne repose pendant que l’autre travaille. Lorsque nous écrasons toutes les cartes et que nous avons 4 balles en papier des deux côtés, nous commençons à attaquer avec des canons à neige. Nous créons un canon de nos propres mains. Nous roulons notre main gauche dans un poing pour que le pouce soit en dehors des doigts. Placez le ballon à droite avec votre main droite sur notre canon. Puis, d’un coup de main droite, nous tirons. Lorsque vous utilisez toutes les boules du côté droit de notre main droite devient le canon et la gauche porte des coups. Enfin, vous pouvez activer votre enfant pour qu'il ramasse les balles à quatre pattes (mouvement alternatif!) Afin qu'il dispose à nouveau de 8 balles en papier.